3 jours à Kuala lumpur: nos 5 incontounables

Août 2016
VoyageMalaisie

C’est en août 2016, que notre aventure en Malaisie débute, avec comme premier arrêt Kuala Lumpur. Nous atterrissons avec en tête les quelques avis mitigés, sur le choix de notre destination de la part d’amis globe-trotteurs et de blogueurs. Nous partons donc avec une certaine appréhension. Je suis d’ailleurs persuadée de détester Kuala Lumpur avant même d’y avoir mis les pieds: trop de pollution, de monde, de bruit, de métro, de circulation… Pourtant aujourd’hui je n’en garde que de merveilleux souvenirs. Au travers de cet article, découvrez nos 5 incontournables à Kuala Lumpur.

 

séjour à Kuala Lumpur:

nos conseils voyage

 

Transport vers Kuala Lumpur

Nous effectuons nos 16 heures de vol avec la compagnie aérienne Qatar Airways pour 450€ par personne. Pour rejoindre le centre de Kuala Lumpur depuis l’aéroport, nous vous conseillons de prendre un taxi pour 37 RM soit 8€. Le taxi vous déposera directement à l’hôtel. De plus contrairement à ce que nous indique le guide du Routard, le billet de train est à 55 RM par personne et non plus à 35: le taxi est donc vraiment moins cher. Pour éviter les arnaques, après avoir récupéré vos bagages, rendez-vous à l’agence “Taxi Aeroport” pour payer le taxi. Un numéro de quai vous sera attribué et vous prendrez le taxi que l’on vous indiquera. C’est plus sympa de commencer ses vacances sans mauvaise surprise.

Hébergement sur Kuala Lumpur

L’Hotel Soleil

A notre arrivée en Malaisie, nous logeons à lHotel Soleil dans le Triangle d’or. L’hôtel se situe sur Jalan Bukit Bintang, la rue la plus animée du quartier. Pour ceux qui connaissent Bangkok en Thaïlande ce quartier s’apparente un peu à Kao San Road , sans les ping pong show mais avec ses restaurants, ses bars, ses clubs, ses stands de street-food, sa musique et ses lanternes. La chambre est agréable et il y a une piscine sur le roof-top de l’hôtel avec une vue imprenable sur Kuala LumpurPar contre les murs de l’hôtel sont vraiment très fins et nos voisins malheureusement trop bruyants. De plus nous entendions très bien les concerts de rue joués en bas de l’hôtel. A la base nous trémousser sur du Katty Perry, en buvant de la vodka dans des pastèques jusqu’à 5h du Mat’, nous aurait ravis, mais nous étions épuisés et notre programme était chargé. Bref à y réfléchir un hôtel moins bien placé aurait été surement plus judicieux.

 

Image d'une femme dans la piscine de l'hôtel soleil à Kuala Lumpur

 

Le NU Hotel

Pour notre dernière nuit en Malaisie, nous revenons sur Kuala Lumpur et logeons au NU Hôtel . L’hôtel se situe à côté de la gare de KL Sentral, très pratique puisque le lendemain nous prenons notre avion très tôt. Cette fois-ci prendre le train est plus avantageux que le taxi de nuit. Nous ne recommandons pas cet établissement, le personnel est peu conciliant, nous avions demandé un check-in plus tôt et aucun retour de leur part. A notre arrivée, il était hors de question pour eux de nous laisser entrer plus tôt. Alors que nous étions épuisés de notre trajet en bus de nuit, nous accédons enfin à notre chambre à 14h et sommes dégoûtés d’entendre les marteaux-piqueurs s’activer juste au dessus de notre chambre. La réception refusera de nous changer de chambre.

 

Nos 5 incontournables à Kuala Lumpur

1/ S’imprégnier de la vie nocturne de bukit bintang

Bukit Bintang est le quartier le plus dynamique de Kuala Lumpur. On y trouve des restaurants, des échoppes et des bars. Le quartier prend vie à la nuit tombée. Dans ce quartier on trouve également de nombreux centres de massages, nous en profitons pour nous détendre après nos longues heures de vol. Nous passons notre première soirée au BB Park et assistons à un spectacle de danse de rue traditionnelle. Le quartier semble vouloir ressembler à Times square à New York, avec ses panneaux lumineux géants. Pourtant Kuala Lumpur arrive tout de même à conserver le charme d’une capitale asiatique.

Image de Kuala Lumpur la nuit

 

2/  Manger sur jalan alor

Jalan Alor est une rue de Bukit Bintang où se regroupent des dizaines de stands de street-food, appelés « stalls ». Ces « stalls » proposent une cuisine délicieuse, où se retrouvent locaux et backpackers à la nuit tombée. Nous payons nos plats 9 RM soit 2€. J’avais lu sur différents blogs que les jus de fruits frais étaient mauvais, coupés à l’eau et très sucrés… je le confirme… mais sinon les plats sont justes délicieux.

Image d'un plat d'un stall à Jalan Alor

3/ Se balader dans le parc des petronas twin towers

Toutes les nouvelles constructions sont démesurées. A l’instar des Petronnas Twin Towers, qui est le 9ème plus grand building du monde. Personnellement nous ne sommes pas fan des immeubles, mais juste à côté il y a un petit parc, avec une piscine et des cascades. Ce lieu est vraiment très joli et à la nuit tombée nous assistons paisiblement à l’illumination de la ville, au son de l’appel à la prière qui résonne tout autour de nous.

image de la cascade dans le parc des Petronnas Twin Towers

 

4/ Méditer aux batu caves

Les Batu Caves sont des lieux de culte hindou, situées à 13km de Kuala Lumpur et facilement accessible en train. Les transports en commun nous reviennent entre 20 cts et 2€ pour un trajet. Tout est vraiment facile et dans tous les cas, il y a souvent un guichet pour nous aiguiller ou un Malaisien pour nous expliquer, ou nous accompagner, pour éviter que l’on se perde et tout cela avec le sourire. Tout au long de notre séjours les Malaisiens sont adorables et très serviables avec nous.

Les Batu Caves regroupent 20 grottes sur un même site. Chacune est différente et certaines payantes 5 RM en moyenne soit 1€10 ou bien plus pour la Dark Cave (40 RM soit 9€ par personne) pour une visite d’une heure dans le noir pour voir des bestioles (araignées, chauve-souris…).

Image d'une Statue dans une Batu Caves

Imaga d'une femme dans une Batu Caves

IMage d'une femme dans une Batu Caves

La grotte principale est gratuite mais il faut se couvrir les jambes, des voiles sont donc prêtés pour 5 RM à l’entrée de la grotte. Nous adorons ce lieu et l’ambiance qui y règne, grâce à la musique indienne qui nous apaise et aux dizaines de petits singes qui nous accompagnent tout au long de l’aventure. Les singes passent leur temps à piquer de la nourriture et des bouteilles d’eau aux touristes.

Image de la statue devant la grotte principale de la Batu Caves

Homme marchant dans la la grotte principale de la Batu Caves

Nous avons également la chance d’assister à une cérémonie hindoue, dans l’un des sanctuaires aménagés de la grotte. Le site pourrait être magique, s’il n’y avait pas autant de travaux tout autour. Heureusement que les petits singes détournent facilement notre attention et nous permettent d’en faire abstraction.

Image d'un singe à l'entrée de la la grotte principale de la Batu Caves

5/  Découvrir le poumon vert de la ville, le perdana botical garden

Kuala Lumpur est une capitale qui dispose de nombreux espaces verts. Le plus grand que nous ayons visité est le Perdana Botical Garden. De bon matin, nous nous dirigeons vers l’Orchid Garden puis l’Hisbiscus Garden.

Image d'une femme qui se balance sur des lianes au Perdana Botical Garden

Image d'une orchidée au Perdana Botical Garden

Image du Perdana Botical Garden

Je participe également à un cours de zumba à côté du Lac du Perdana Botical Garden. Nous nous reposons dans la Bamboo PlayHouse. 

Image du lac du Perdana Botical Garden

 

Image d'une femme qui marche sur un pont ua Perdana Botical Garden

Ces trois jours à Kuala Lumpur nous auront ravis. La capitale est pleine de contrastes, dans la même rue se mêlent immeubles luxueux et bâtiments insalubres. Toute la ville est en chantier, il y a des travaux partout et nous sommes persuadés qu’avec l’aboutissement de tous ses projets immobiliers en cours, Kuala Lumpur aura un jour, un tout autre visage.