MEKNÈS, LA VILLE IMPÉRIALE: LES PREMIERS JOURS DU RESTE DE NOTRE VIE

Mai 2017
VoyageMaroc

Située entre Fès et Rabat, Meknès est l’une des villes impériales du Maroc. C’est après quelques jours au sein de la tumultueuse médina de Fès que nous posons nos valises à Meknès. Plus calme, colorée et moins touristique que sa voisine, nous avons adoré notre séjour au sein de cette cité. Nous garderons un souvenir indéfectible de ce voyage à Meknès car il marque pour le plus grand chamboulement de notre vie.

Séjourner à Meknès, nos conseils voyage

Transport jusqu’à Meknès:

Pour l’aller nous prenons le train de Fès et payons 3€ par personne en première classe. Le trajet ne dure que 30 minutes. Pour le retour, nous empruntons la navette du riad qui nous dépose devant l’aéroport de Fès . Nous avons payé 10€ par personne.

Hébergement à Meknès:

Au cours de notre séjour à Meknès nous logeons au riad d’or pour 35€ par nuit. Nous séjournons dans un magnifique palais, à proximité de la place El hedim, la place principale de la ville.

Su rl'image on voit les murs bleus du riad d'or à Meknès

Un homme travaille sur son ordinateur dans le salon du riad d'or à Meknès

Le riad est situé dans une petite ruelle agréable à l’entrée de la médina. A notre arrivée, nous sommes merveilleusement bien accueillis par l’hôte, qui nous sert du thé et des petits gâteaux dans un jardin ombragé. Sur le toit nous profitons de la sublime terrasse et de sa piscine.

Sur l'image on voit un femme au bord de la piscine du riad d'or  à Meknès

Image des murs rouges du riad d'or à Meknès

Imaga du toit du riad d'or à Meknèsimaga d'un salon marocain sur le toit du riad d'or de MeknèsPlantes sur toit du riad d'or de Meknès

Le seul problème du riad d’or est que la piscine n’est pas chauffée, il est très difficile d’y barboter. Cela doit surement être très agréable en été lorsqu’il fait très très chaud, mais au mois de mai c’est vraiment trop compliqué.

Meknès, la ville où tout a commencé

Notre séjour à Meknès

Nous trouvons Meknès bien plus agréable que Fès, les rues sont plus aérées et moins bondées. Personne ne nous arrête ou ne nous interpelle, les rabatteurs ne sont pas du tout oppressant.

Image des ramparts de Meknès au MarocImage d'une ruelle à Meknès au MarocImage de deux femmes marchants le long des remparts à Meknès au MarocImage d'une porte dans une ruelle de Meknès au MarocImage de Bab El Mansour à Meknès au Maroc

Pour accéder à la médina, nous passons par la somptueuse Bab El Mansour. Devant la porte, des tours en calèche sont proposés.  Il est également possible sur la place El Hedim de faire des selfies avec des singes, des autruches, des paons et des serpents… C’est pour nous le gros point négatif de la ville. Heureusement sur cette même place vous trouverez le très joli musée Dar Jamai, dont l’entrée ne coûte que 1€ par personne.

Image du jardin dans le musée Dar JamaiImage d'un homme dans le jardin du musée Dar JamaiImage d'une boiserie sculptée turquoise dans le musée Dar Jamai à Meknès au MarocImage de portes au musée Dar Jamai à Meknès au MarocFemme de dos dans le jardin du musée Dar JamaiImage d'une fontaine au musée Dar Jamai

Meknès, le commencement de notre plus belle histoire d’amour

Le jour de notre arrivée à Meknès, je souffre d’un syndrome grippal. Il faut savoir que c’est vraiment très courant pour moi d’être malade en vacances.

Image d'une femme allongée sur un lit au riad d'or à Meknès

Nous avions prévu de passer une journée à visiter le site archéologique de Volubis mais au regard de mon état nous avons préféré chiller à Meknès. Les jours passent, je suis de plus en plus nauséeuse, épuisée et l’odeur de la cigarette m’écœure. Une idée germe dans nos têtes, nous passons à la pharmacie et les 3 tests achetés sont sans appel… JE SUIS ENCEINTE. Nous passons donc nos derniers jours à Meknès empreint d’une certaine euphorie.

Image d'une femme devant une porte du riad d'or à Meknès

Manger à Meknès

Dans la rue principale à côté du riad, on trouve plusieurs petits snacks (pizza, kebab, burger…). Ils sont souvent très bons et bons marchés 2€ par personne. Les habitants par contre nous déconseillent les restaurants situés sur la place El Hedim. Bien évidemment nous recevons ce conseil, juste après avoir mangé un couscous sans saveur, dans l’un des restaurants de la place et après nous être faits un peu arnaquer puisque les prix affichés sur la carte étaient moins élevés que sur l’addition.

Vue de la place El Hedim

Place EL HEDIM

D’un point de vue culinaire, nous n’avons pas été convaincu par Meknès, peut-être est-ce lié au fait que j’étais trop malade. N’hésitez pas à partager en commentaires vos bonnes adresses.

Notre retour sur notre séjour au Maroc reste assez mitigé.  Entre Fès qui est magnifique mais vraiment trop tumultueuse, où nous ne nous sentions pas vraiment à notre place et Meknès très jolie, reposante et agréable, mais où j’ai été malade du début à la fin.

Néanmoins nous ne pourrons jamais oublier cet étrange voyage, puisqu’il marque pour nous le début du reste de notre vie, le début d’une nouvelle aventure à 3! Le Maroc fait désormais parti de l’histoire de notre famille et nous avons hâte d’y retourner avec Romy notre fille. Si nos aventures au Maroc vous intéressent, découvrez notre séjour à Fès en cliquant ici.

Image d'une femme enceinte sur les hauteur de Meknès au Maroc